Allianz

  1. Nom*sci effa

    En panne rue Chevreul.a Lyon mon n,numéro contrat46246430 tel 0663536803 merci de nous appelez

Laissez un commentaire



 

Trouvez le numéro de votre assistance auto Allianz en un clic !

Vous êtes au volant de votre voiture et tout d’un coup c’est la panne. Crevaison, panne d’essence, batterie à plat, fumée suspecte, les automobilistes ont tendance à céder à la panique et ne réagissent pas forcément de la bonne façon.

En de nombreuses situations vous pouvez être amené à contacter votre service d’assistance auto. Notre site à répertorié pour vous les principaux constructeurs et service d’assurance auto afin de vous proposer une mise en relation directe avec le service de votre choix. Plus besoin de chercher des numéros parfois difficiles à trouver.

Lors de vos déplacements, à la maison ou au bureau, si vous chercher à joindre votre assistance auto, numéro-assistance-auto.com est l’outil indispensable ; l’annuaire des numéros auto en cas d’urgence ou pour l’entretien de votre auto.

Les  autres outils indispensables 
Pour rouler l’esprit tranquille, il y a des outils à avoir toujours dans votre voiture ; certains étant obligatoires sous peine d’amende  :
- un cric et une manivelle en cas de crevaison ;
- des pinces de batterie ;
- une lampe torche si vous tombez en panne la nuit ;
- des ampoules de rechange ;
- un triangle de signalisation et un gilet réfléchissant.

 

POURQUOI CONTACTER VOTRE ASSISTANCE AUTO ?

Pour assurer son véhicule, le minimum prévu par la loi est de posséder une assurance au tiers. Celle-ci vous couvre pour un accident ayant entraîné des dommages vis-à-vis de personnes tierces, qui peuvent être les passagers de votre voiture ou de l’autre véhicule. En revanche, vous n’êtes pas protégé contre les dommages de votre véhicule causés par vous-même lors d’un accident. Si vous n’êtes pas en tort, votre compagnie peut se retourner contre le véhicule adverse.

Il n’est pas rare que les assureurs proposent, au moment de la souscription, une garantie d’assistance. Celle-ci peut se révéler utile car elle prévoit les dépannages, le rapatriement en avion ou encore le remplacement de la voiture.

Lorsque vous prêtez votre véhicule à un proche,les dommages causés à des tiers par ce conducteur occasionnel sont pris en charge si ce dernier possède un permis de conduire valide. En revanche, la franchise prévue dans ce genre de situation peut être majorée dans la mesure où la personne en cause n’était pas assurée pour conduire votre véhicule.

Un simple accrochage au coin de votre rue peut se révéler coûteux en réparations. Pour que votre assurance auto joue son rôle, il est important de remplir correctement le constat, notamment en identifiant précisément les véhicules et, si cela vous semble utile, en dessinant un croquis. Le but étant d’éviter que l’assureur refuse de verser les indemnités.

 

Les pannes les plus courantes

La panne d’essence 
La panne d’essence survient généralement lorsque vous n’avez pas fait attention au voyant lumineux indiquant que vous rouliez sur la réserve de carburant. Le voyant peut aussi ne pas fonctionner et dans ce cas courez chez votre garagiste. Dans tous les cas, surveillez régulièrement le niveau d’essence. Pour cette panne, vous devrez rejoindre à pied la station-service la plus proche pour y remplir votre bidon, car la loi interdit d’avoir un bidon rempli d’essence dans votre coffre du fait des risques d’explosions et d’inflammation que ce dernier pourrait provoquer.

La crevaison 
Changer une roue n’est pas un exercice difficile mais il faut pour cela que vous ayez dans votre voiture les outils nécessaires :
- une roue de secours (en option sur certains véhicules) ;
- un cric ;
- une clé en croix ;
- une lampe de poche.

Si vous n’avez pas la technique, n’hésitez pas à demander de l’aide aux autres automobilistes. Vous pouvez également opter pour les kits de réparation ou pour les bombes anti-crevaison.

Batterie à plat

Lorsque votre batterie tombe à plat, la première chose est de vérifier que vous avez bien les câbles de batterie qui vont vous permettre de la recharger, et de trouver un automobiliste disponible pour vous dépanner. Ensuite, suivez la procédure :

- branchez la pince sur le + de la batterie de l’autre voiture ;
- branchez la pince qui se trouve à l’autre extrémité de ce même câble sur le + de votre batterie;
- branchez la pince d’un second câble sur le – de la batterie de l’autre voiture ;
- branchez l’autre extrémité de ce second câble sur une masse (élément métallique du moteur).

Laissez ensuite votre batterie se recharger pendant quelques minutes et vous pourrez repartir.

Que faire en cas de panne totale ?

La majorité des compagnies d’assurances proposent une assistance dépannage. Téléphonez à la société auprès de laquelle vous avez souscrit votre contrat (assistance dépannage), elle prendra contact avec un dépanneur agréé qui vous portera secours dans les plus brefs délais. Vous n’aurez aucun frais à avancer.

Attention : si votre compagnie propose effectivement une assistance dépannage, vous devez obligatoirement la prévenir immédiatement. Les frais que vous engagez ne vous seront pas remboursés si vous faites vous-même appel à un dépanneur et que vous contactez votre assurance par la suite.

Si vous n’êtes assuré par aucun service de ce genre, sachez tout de même que les grands constructeurs français ouvrent leur assistance à tous les automobilistes, et ce quelle que soit la marque de la voiture. Renseignez-vous.

En cas de panne sur l’autoroute

Des règles de sécurité importantes sont à prendre en compte lorsque vous tombez en panne sur l’autoroute. En effet, une voiture à l’arrêt sur la bande d’arrêt d’urgence attire le regard et les autres conducteurs vont, en la regardant et sans s’en rendre compte, se déporter vers elle et créer l’accident.

En cas de problèmes mécaniques, rejoignez la file de droite dès les premiers signes inquiétants :
- Arrêtez-vous toujours sur la bande d’arrêt d’urgence, garez votre véhicule le plus à droite possible et signalez votre présence en actionnant vos feux de détresse. Pour plus de sécurité, si vous avez un triangle de signalisation, placez-le à une trentaine de mètres derrière le véhicule.
- Ne restez jamais devant le rail de sécurité ni dans votre véhicule, passez de l’autre côté des glissières de sécurité.
- N’essayez surtout pas d’arrêter les autres véhicules.
- Ne traversez jamais l’autoroute pour aller à la station en face.
- Ne tentez pas de réparation.

Ensuite, rejoignez le poste d’urgence le plus proche (tous les 2 km) tout en restant de l’autre côté des glissières. Ce poste de sécurité vous mettra en relation avec la gendarmerie et la société d’autoroute qui feront appel à un dépanneur.